Document Type

Brief

Publication Date

2011

Abstract

En Éthiopie, l'épidémie de VIH se révèle de plus importante en milieu urbaine et chez la population féminine. On estime que 7,7% de la population urbaine d'Éthiopie est séropositive, par rapport à moins de 1% de la population rurale. À l'échelle nationale, le rapport femme/homme en termes d'infection par le VIH est de 3 à 2. Il est possible que les filles qui migrent depuis les zones rurales vers les milieux urbains soient moins protégées, plus vulnérables à la violence et aux agressions sexuelles, et également moins bien équipées pour se prémunir contre ces situations d’abus (toutes susceptibles d’accroître le risque d’infection par le VIH). Le programme Biruh Tesfa («Bright Future») a pour objet de résoudre le problème de l'isolement social des adolescentes déscolarisées âgées de 10 à 19 ans, y compris les migrantes des zones rurales vers les zones urbaines, les employées domestiques et les orphelines. À l’aide d’un modèle de tutorat collectif, les jeunes filles développent leur capital social et accèdent à des programmes d'alphabétisation, d’acquisition de compétences et d’information sur le VIH, la santé génésique et la violence dirigée contre les femmes. Comme indiqué dans Promouvoir des transitions saines, sûres et productives vers l'âge adulte n ° 21, le projet est mis en œuvre par le Bureau de la jeunesse et des sports dans les régions d'Addis-Abeba et d'Amhara ainsi que dans les administrations qebelé. Le Population Council fournit une assistance technique et a dirigé l'évaluation du projet pilote.

---

In Ethiopia, the HIV epidemic is increasingly urban and female. An estimated 7.7 percent of the urban population in Ethiopia is HIV-positive, compared with less than 1 percent of the rural population. Nationally, the female-to-male ratio of HIV infection is 3 to 2. Girls who migrate from rural to urban areas may be less protected, more vulnerable to violence and sexual abuse, and less equipped to avoid abusive situations—all of which may increase HIV risk. The Biruh Tesfa (“Bright Future”) program addresses the social isolation of out-of-school adolescent girls aged 10–19, including rural-to-urban migrants, domestic workers, and orphans. Using a group-based mentoring model, the girls build their social capital and gain access to basic literacy, skills, and information about HIV, reproductive health, and gender-based violence. As noted in Promoting Healthy, Safe, and Productive Transitions to Adulthood Brief No. 21, the project is implemented by the Bureaus of Youth and Sports in Addis Ababa and Amhara regions and several kebele administrations. The Population Council provides technical assistance and conducted the evaluation of the pilot project.

DOI

10.31899/pgy12.1080

Language

French

Comments

Also available in English

Project

Biruh Tesfa (“Bright Future”)

Share

COinS